Pour la cour d’appel, Axa doit indemniser les restaurateurs fermés

Par

Le numéro un mondial de l’assurance a été condamné pour la première fois en appel à prendre en charge les pertes d’exploitation d’un restaurateur causées par la fermeture pendant le confinement. Une décision qui risque de bousculer tout le secteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Axa, le numéro un mondial de l’assurance, vient d’essuyer un sérieux revers dans sa bataille contre les restaurateurs français lui demandant de prendre en charge les pertes d’exploitation dues à la fermeture de leur établissement durant les périodes de confinement. Ce jeudi 25 février, la cour d’appel d’Aix-en-Provence vient de confirmer un jugement du tribunal de commerce de Marseille qui datait du 15 octobre. L’assureur devra bien indemniser le propriétaire d’un restaurant marseillais, à qui il devra verser 23 000 euros pour la période de fermeture du 15 mars au 2 juin 2020, comme l’avait décidé le tribunal de commerce.