Énergie : la stratégie de la rareté

Par

Depuis le début de l’année, les prix du pétrole, du gaz, de l’électricité flambent. Les producteurs ont décidé de profiter de l’inversion du rapport de force entre offre et demande pour rationner les productions et faire monter les cours. Au risque de chambouler un peu plus la conjoncture mondiale, tant énergie, croissance, monnaie sont interdépendantes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sujet va inévitablement s’inviter dans les discussions des banquiers centraux lors de leur réunion annuelle à Jackson Hole, ce 27 août, tant il est en train de bousculer tous les modèles macro-économiques élaborés pour la sortie  censée être douce  de la pandémie, tant il réveille aussi de vieilles craintes et de vieux démons que beaucoup pensaient enfouis depuis plus de quatre décennies : les prix de l’énergie flambent.