Ben Smith (AF-KLM) voit des bons côtés à la consolidation à venir

Par
Le directeur général d'Air France-KLM, Ben Smith, a défendu vendredi sa décision de ne pas voler à la rescousse d'Aigle Azur et XL Airways, jugeant que la consolidation du secteur qui en découlera en France aura des retombées positives.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOULOUSE (Reuters) - Le directeur général d'Air France-KLM, Ben Smith, a défendu vendredi sa décision de ne pas voler à la rescousse d'Aigle Azur et XL Airways, jugeant que la consolidation du secteur qui en découlera en France aura des retombées positives.