Les banques se réfugient à la BCE

Par
Les dépôts au jour le jour auprès de la Banque centrale ont atteint le niveau record de 411 milliards d'euros, en début de semaine. Les signes d'une paralysie totale du marché interbancaire s'accumulent. L'économie réelle est désormais totalement touchée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les preuves d'une totale paralysie du marché interbancaire, annonciatrices d'une amplification de la crise, continuent de s'accumuler ; les banques n'ont jamais déposé autant d'argent aux guichets de la BCE. Selon les chiffres rendus publics, la Banque centrale européenne a reçu 411,81 milliards d'euros de dépôts entre lundi et mardi. Jamais les dépôts au jour le jour n'avaient atteint un tel montant. Le précédent record remonte à juin 2010, avec 384,3 milliards d'euros de dépôts.