Le RSI est supprimé, pas les problèmes qu’il pose

Par

La promesse de campagne d’Emmanuel Macron est tenue : le 1er janvier, le Régime social des indépendants est supprimé. Le système chargé de récolter les cotisations et d’assurer les prestations sociales et la retraite de 6,5 millions de Français est avalé par le régime général. Une réforme menée au pas de charge.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’était une promesse de campagne qu’il fallait tenir, à tout prix. Le 1er janvier, le RSI disparaîtra corps et biens. Le Régime social des indépendants était depuis 2006 la caisse unique qui assurait toutes les prestations sociales (prestations maladie et retraite, mais aussi recouvrement des cotisations) des artisans, des commerçants, des professions libérales et des micro-entrepreneurs français, ainsi que celles de leurs ayants droit. Soit plus de 6,5 millions de Français, dont 2 millions de retraités.