Scandale LuxLeaks: les lanceurs d’alerte condamnés à de la prison avec sursis

Par

Antoine Deltour et Raphaël Halet, qui ont permis la révélation du scandale LuxLeaks, ont été condamnés respectivement à 12 et 9 mois de prison avec sursis par le tribunal du Luxembourg, mercredi 29 juin. Le journaliste Édouard Perrin a été acquitté. Leurs soutiens dénoncent un message d’intimidation à l’égard des lanceurs d’alerte. Les deux anciens salariés de PwC veulent faire appel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Condamnés ! Les deux lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet, qui ont permis de mettre au jour le système industriel d’évasion fiscale à l’œuvre au Luxembourg, ont été condamnés par le tribunal de Luxembourg mercredi 29 juin. Antoine Deltour a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 1 500 euros d’amende. Raphaël Halet, lui, se voit infliger 9 mois de prison avec sursis et 1 000 euros d’amende. Le journaliste Édouard Perrin, qui avait révélé le scandale LuxLeaks dans l’émission de télévision « Cash investigation », est pour sa part acquitté.