Assurance-chômage: l’injustifiable réforme

Annoncée dés 2017, elle entend casser les cadres existants, au prétexte d'un système « trop généreux ». Alors que la France connaît un chômage de masse, que la pandémie engendre une crise économique et sociale, le gouvernement instaure un système poussant plus encore les chômeurs vers la précarité.

Assurance-chômage : le gouvernement mis en difficulté au Conseil d’État

Par
 © Greg Looping / Hans Lucas via AFP © Greg Looping / Hans Lucas via AFP

Pendant plus de trois heures face aux avocats des syndicats le 10 juin, le représentant du gouvernement a peiné à expliquer et à justifier les mécanismes de la réforme des règles d’indemnisation, qui devrait entrer en vigueur le 1er juillet. Sauf si elle est suspendue.

Assurance-chômage : l’itinéraire chaotique de la réforme

Par

Le Conseil d’État juge ce jeudi 10 juin les recours suspensifs déposés par les syndicats contre la réforme de l’assurance-chômage. Une nouvelle étape pour un texte que le gouvernement n’a cessé de remanier.

Assurance-chômage: les nouveaux calculs explosifs de l’Unédic

Par

De nouvelles études de cas, produites par l’Unédic à la demande de la CGT, révèlent des ruptures d’égalité colossales, générées par la réforme d’assurance-chômage. À emploi et salaire égal, des personnes pourront percevoir des allocations cinquante fois moins élevées que d’autres. Le ministère répond que ces inégalités ne sont pas liées à la réforme.

Assurance-chômage: le gouvernement s’entête à créer des inégalités

Par
Le gouvernement a maintenu, en toute connaissance de cause, une règle pénalisant des personnes en activité partielle ou congé maternité. © Xose Bouzas / Hans Lucas Le gouvernement a maintenu, en toute connaissance de cause, une règle pénalisant des personnes en activité partielle ou congé maternité. © Xose Bouzas / Hans Lucas

Après son revers devant le Conseil d’État, le gouvernement a dû ajuster sa réforme. Mais elle continue de pénaliser des personnes ayant été en activité partielle ou en congé maternité. Et d’autres inégalités de traitement subsistent, selon le sociologue Mathieu Grégoire.

Macron tient son cap: l’égoïsme de classe

Par
graf-cho-mage-1

De la suppression de l’impôt sur la fortune au début du quinquennat jusqu’à la réforme de l’assurance-chômage aujourd’hui au détriment des plus pauvres, le président n’a pas changé de politique, même au plus fort de la crise sanitaire. C'est celle de l’égoïsme de classe et de la guerre sociale.

Assurance-chômage: la note de l’Unédic qui embarrasse le gouvernement

Par
L'analyse d'impact du projet de réforme de l'assurance-chômage a été présentée en bureau de l'Unédic fin mars. © capture écran L'analyse d'impact du projet de réforme de l'assurance-chômage a été présentée en bureau de l'Unédic fin mars. © capture écran

L’Unédic a mesuré l’impact de la réforme de l’assurance-chômage, en particulier du volet touchant au calcul des allocations, censé s'appliquer au 1er juillet. Alors que le ministère du travail conteste cette étude, Mediapart la publie dans son intégralité.

Assurance-chômage: les allocations baisseront dès cet été

Par
File d'attente dans une agence Pôle emploi. © Nicolas Tucat / AFP File d'attente dans une agence Pôle emploi. © Nicolas Tucat / AFP

Une partie de la réforme de l’assurance-chômage entrera en vigueur le 1er juillet 2021. La baisse des allocations est bel et bien la priorité du gouvernement. C’est la première mesure qui sera appliquée.

La réforme de l’assurance-chômage donne la priorité à la baisse des allocations

Par

Le gouvernement n’a pas dit son dernier mot sur la réforme d’assurance-chômage. Une nouvelle règle de calcul des allocations se profile pour l’été prochain. Elle entraînera des baisses non négligeables. La taxation des entreprises abusant des contrats courts, elle, attendra.

Chômeurs «trop» indemnisés: l’arnaque intellectuelle du gouvernement

Par

Depuis un mois, le premier ministre et la ministre du travail agitent un chiffre choc : un chômeur sur cinq gagnerait plus au chômage que dans son travail précédent. Cette statistique a suscité le scepticisme des spécialistes. Et ils avaient raison.

«On va crever»: ces précaires que la réforme de l’assurance-chômage brise en silence

Par
Muriel Pénicaud, le 13 février, à Matignon. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Muriel Pénicaud, le 13 février, à Matignon. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Muriel Pénicaud se félicite de protéger les chômeurs avec une série de mesures d’urgence. Mais la ministre du travail refuse de suspendre le premier volet de la réforme de l’assurance-chômage qui durcit les conditions pour bénéficier d’allocations. Des dizaines de milliers de vies se retrouvent plombées en plein confinement.

Assurance-chômage: les précaires passent à la caisse

Par
Muriel Pénicaud et Édouard Philippe à Matignon, le 18 juin. © Ministère du travail Muriel Pénicaud et Édouard Philippe à Matignon, le 18 juin. © Ministère du travail

Avec ses annonces de mardi 18 juin, le gouvernement a bouclé sa réforme de l’assurance-chômage. Il l’a saupoudrée de mesures visant les entreprises ou les cadres les mieux payés, mais il ne peut pas masquer l’évidence : presque tous les efforts sont imposés aux chômeurs les plus fragiles. Ils devront supporter la quasi-intégralité des 3,4 milliards d'euros d'économies.

Ce que le gouvernement fait aux chômeurs

Par
daniel

La réforme des règles de l’assurance-chômage, d’une ampleur inégalée, entre en vigueur ce vendredi 1er novembre. « On va passer d’un système d’indemnisation chômage à un système d’accroissement de la pauvreté », dénonce la CFDT. Simulations à l’appui, Mediapart en détaille les conséquences catastrophiques pour les chômeurs.

Assurance-chômage: le Conseil d’Etat mouche le gouvernement

Par
Le premier ministre Jean Castex et la ministre du travail Élisabeth Borne, le 12 novembre 2020. © Ludovic Marin / AFP Le premier ministre Jean Castex et la ministre du travail Élisabeth Borne, le 12 novembre 2020. © Ludovic Marin / AFP

La plus haute instance administrative a jugé contraire au principe d’égalité la modification du mode de calcul des allocations chômage. Les syndicats demandent l’annulation de toute la réforme.

Activité partielle: un risque pour l’assurance-chômage, et donc pour les chômeurs

Par

Le chômage partiel pèse sur les finances de l’Unédic. Si le gouvernement a décidé lundi de repousser de trois mois la réforme de l’indemnisation des chômeurs, la menace d’un tour de vis pour rétablir les comptes plane toujours.

Le système social français: de la protection des salariés à celle des entreprises?

Par et
Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, lors de la matinale de France Inter le 11 janvier 2021. © DR / Capture d'écran Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, lors de la matinale de France Inter le 11 janvier 2021. © DR / Capture d'écran

Exonérations massives et reports de cotisations sociales, usage des organismes sociaux pour sauver les entreprises et dette sociale creusée pour relancer l’économie : le modèle social de protection des citoyens devient un outil de soutien à l’emploi.

Réforme du chômage: l’Unédic chiffre les dégâts, les syndicats attaquent

Par
capture-d-e-cran-2019-09-25-a-14-46-37

La CGT, FO, la CFE-CGC et Solidaires se tournent devant le Conseil d’État pour faire annuler la réforme qui va toucher les chômeurs à partir du 1er novembre. Le bilan financier que vient d’établir l’organisme aux manettes de l’assurance-chômage est accablant : 1,3 million de demandeurs d’emploi vont perdre des droits.

Chômage, formation: le théâtre d’ombres des négociations

Par et
Une manifestation contre la réforme du code du travail, en novembre. © Reuters Une manifestation contre la réforme du code du travail, en novembre. © Reuters

Après de longs mois de négociation, les syndicats et le patronat ont trouvé un accord pour proposer une réforme de l’assurance-chômage et de la formation professionnelle. Mais les modifications sont modestes, loin du « big bang » attendu par le gouvernement et des promesses de campagne du président. L’exécutif pourrait annoncer un texte de loi s’affranchissant largement de ces difficiles discussions.

Chômage: la réforme est aussi dure qu’annoncée, voire plus

Par
 © Ministère du travail © Ministère du travail

Durcissement des conditions d’accès et des règles de calcul, « bonus-malus » peu ambitieux pour limiter les contrats courts : les nouvelles règles de l’assurance-chômage, publiées au Journal officiel, sont conformes à ce qui avait été annoncé. Mais le décret recèle aussi deux surprises, peu réjouissantes pour les chômeurs.

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l’Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l’alternance… Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

La réforme de l’assurance-chômage pénalisera un chômeur indemnisé sur deux

Par et
Une agence de Pôle emploi, le 7 février 2018. © Reuters Une agence de Pôle emploi, le 7 février 2018. © Reuters

Selon un document de travail de l’Unédic, l’organisme qui gère l’argent de l’assurance-chômage, l’ensemble des mesures impactera négativement au moins 1,2 million de personnes… sur les 2,6 millions qui touchent chaque mois une somme de Pôle emploi.

Chômage, formation: la nouvelle loi chamboule tout

Par
Muriel Pénicaud et Édouard Philippe à l'Assemblée nationale en septembre 2017. © Reuters Muriel Pénicaud et Édouard Philippe à l'Assemblée nationale en septembre 2017. © Reuters

Le gouvernement a réussi à boucler en un temps record une vaste réforme, qui va bouleverser le quotidien des salariés, des travailleurs indépendants, des demandeurs d'emploi et des apprentis. L'exécutif assure que son texte, définitivement adopté mercredi 1er août, apporte de nouveaux droits et des protections inédites. C'est vrai seulement pour un petit nombre de Français.

Tous les articles