Assurance-chômage : au Conseil d’État, gouvernement et syndicats refont le match

Pour la troisième fois en moins d’un an, la réforme portée par l’exécutif a été attaquée devant la plus haute instance de la justice administrative. Mais cette fois, le texte est entré en vigueur et a déjà commencé à pénaliser les plus précaires.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le décor était le même, les acteurs presque identiques et les arguments à peine modifiés. Mais le contexte n’avait rien à voir. Ce jeudi 14 octobre, le Conseil d’État examinait pour la troisième fois en moins d’un an la réforme de l’assurance-chômage. En novembre dernier, il en avait déjà censuré une partie. Puis en juin, à la demande des syndicats, il avait suspendu en référé (la procédure d’urgence) l’application de la nouvelle mouture élaborée par le gouvernement, au nom des « incertitudes sur la situation économique ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal