Tractations en coulisse pour la vente de l'hebdomadaire «Marianne»

Par

Des tractations en coulisse ont lieu pour la vente de Marianne, qui est en redressement judiciaire. Le propriétaire de Valeurs actuelles, Iskandar Safa, a été approché mais n'a pas donné suite. La journaliste Natacha Polony essaie de monter un tour de table.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme nous l’indiquions dans notre récente enquête (lire La face cachée de « Marianne »), le journal Marianne se porte au plus mal. Et son principal actionnaire, Yves de Chaisemartin, qui détient 86 % du capital, et vient d’obtenir du tribunal de commerce son placement en redressement judiciaire, cherche à le vendre.