Mayotte s’enfonce dans la pénurie d’eau

Par

Depuis trois mois, l’eau est rationnée dans le sud de l’île. L'exaspération monte parmi la population à mesure que la situation sanitaire se dégrade. Surtout, malgré un plan « Urgence eau Mayotte » mis en place par le gouvernement, rien n’indique que la pénurie sera résolue avant le début de la saison sèche, en juin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans l'océan Indien, une course contre la montre et contre les éléments est engagée. Contre la montre, parce que la saison sèche débute en juin à Mayotte et qu'il faut à tout prix que les retenues collinaires qui alimentent la population en eau potable soient pleines à ce moment-là. Contre les éléments aussi, parce que, afin de reconstituer les réserves, il faudra surmonter les immenses obstacles que soulève l'acheminement sur des milliers de kilomètres de 500 000 mètres cubes d'eau, probablement grâce à un tanker, un de ces énormes navires qui transportent habituellement du pétrole.