Les rappels à la loi supprimés sans plan B 

Par

Sous pression des syndicats de police, cette forme d’avertissement réservée aux faits les moins graves, mais synonyme selon eux « d’impunité » des délinquants, est vouée à disparaître. Une promesse du Premier ministre mais sans pistes claires pour la remplacer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ces dernières semaines, la valse entre responsables politiques et syndicats de police a emmené les danseurs un peu plus loin que prévu.