Les sans-papiers retenus à Vincennes entament une grève de la faim

Par
Mardi 30 juin, l'ensemble des sans-papiers du centre de rétention administrative de Vincennes (94) se sont déclarés en grève de la faim, réagissant à «une énième tentative de suicide». Une liste de revendications rédigée a été envoyée à l'administration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Nous, l'ensemble des retenus du centre de rétention de Vincennes, après une concertation générale, avons convenu d'entamer une grève de la faim à partir du 30 juin 2009 jusqu'à satisfaction totale de nos revendications», peut-on lire sur l'avis de grève de la faim des sans-papiers enfermés à Vincennes.