Saint-Nazaire: les lanceurs d’alerte exclus de la majorité municipale

Par

Après plusieurs semaines de conflit ouvert sur la gestion des violences sexuelles par la ville de Saint-Nazaire, le maire David Samzun a définitivement rompu avec le groupe d’élu.e.s PS, PCF et EELV s’opposant à lui. La mission envoyée par le PS est arrivée lundi dans un climat extrêmement tendu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est peu dire que les trois « sages » envoyés par le Parti socialiste débarquent en terrain miné. Lundi, la sénatrice et ancienne ministre des droits des femmes Laurence Rossignol, la secrétaire nationale chargée de l’égalité Cécilia Gondard et Michel Debout, médecin consultant sur les questions de risques psychosociaux et de violences au travail, sont arrivés à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) pour une série d’entretiens avec des responsables socialistes.