«J’ai décidé de ne pas être candidat»

Par

Assailli par son camp, le président de la République a annoncé jeudi qu’il ne se représenterait pas, après de vives tensions au sommet de l’État. Une première sous la Ve République, pour un dirigeant attaqué notamment par son premier ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il a compris qu’il était seul, ou presque. Il a donc renoncé. François Hollande a annoncé jeudi, depuis l’Élysée, qu’il ne se représentera pour un second mandat en 2017. Une première pour un chef d’État sortant sous la Ve République, après un quinquennat hors normes, où le président a désespéré peu à peu son électorat, son camp, sa famille politique et nombre de ses amis.