La direction générale de la police nationale (DGPN) a lancé mardi 22 décembre un « recrutement exceptionnel » de gardiens de la paix, promis par le gouvernement après les attentats. Dans un communiqué, la DGPN a rappelé les annonces de François Hollande le 16 novembre, trois jours après les attentats de Paris et Saint-Denis, prévoyant le recrutement de 5 000 policiers et gendarmes supplémentaires.