La préfecture de la Meuse tente d’interdire un rassemblement prévu ce week-end à Bure

La préfecture a pris dans la nuit un arrêté interdisant le rassemblement prévu ce week-end contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Les opposants dénoncent un « arrêté liberticide » et maintiennent leur appel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Prévu de longue date, le rassemblement des opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, dans la Meuse, a finalement été interdit dans la nuit de jeudi à vendredi par la préfecture. Dans un communiqué, celle-ci indique que « malgré les tentatives de dialogue dont l’État a pris l’initiative pour permettre aux opposants de manifester dans de bonnes conditions ce week-end, aucune démarche de déclaration n’a été faite alors que la loi l’exige ». « Ce refus de dialogue et le risque avéré de troubles graves à l’ordre public justifient une mesure d’interdiction de toutes manifestations dans le secteur de Bure », ajoute la préfecture.