Dans les monts du Lyonnais, rencontre avec un prêtre condamné pour pédophilie

Par Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Mathieu Périsse

Un prêtre a été condamné pour agressions sexuelles sur mineurs, le 12 février 2016. Ce cas met à mal la défense du cardinal Barbarin, qui fut alerté par une victime dès 2003 sans pour autant saisir la justice. Nous avons retrouvé le prêtre octogénaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cette année encore, la célèbre chasse aux œufs de Pâques a attiré une foule d’enfants à Montrottier. Près de trente mille chocolats ont été cachés dans les rues et les pâturages de cette petite commune des monts du Lyonnais, à une cinquantaine de kilomètres de Lyon. C’est dans ce village d’un millier d’habitants que réside le père Guy Gérentet de Saluneaux, 81 ans. Il a été condamné le 12 février 2016 à deux ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineurs à Lyon, après des années de silence du diocèse. Alerté par une victime dès 2003, le cardinal Barbarin, primat des Gaules, lui aurait alors conseillé de porter plainte « si elle le voulait », selon un PV d’audition consulté par l’AFP, sans en avertir la justice lui-même.