Législatives : Insoumis et écolos ouvrent la voie à un accord historique

Les responsables écologistes ont validé une alliance aux élections législatives sous la bannière de la « Nouvelle Union populaire écologique et sociale ». Les communistes ont suivi, et les socialistes devraient en faire autant. Le NPA discute toujours. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dix jours et dix nuits de discussions, des rebondissements en cascade et, au bout du tunnel, un accord commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin. Cette nuit du 1er au 2 mai, la délégation d’Europe Écologie-Les Verts (EELV) est sortie du QG de l’Union populaire, passage Dubail (Xarrondissement de Paris), avec le sourire. L’épilogue d’intenses séances de négociation est tombé, et pour les deux partis, il est « historique » : ils feront front commun sous la bannière de la « Nouvelle Union populaire écologique et sociale ». 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal