«Le brouillage entre le public et le privé met en jeu le bon fonctionnement de la démocratie»

Par

Dans Sphère publique, intérêts privés, Antoine Vauchez et Pierre France décrivent « un nouveau système collusif » entre hommes politiques et hauts fonctionnaires. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avant même de quitter Matignon, Bernard Cazeneuve avait déjà pensé à sa reconversion : il allait reprendre la robe d’avocat et rejoindre le cabinet August & Debouzy, un des grands cabinets d’affaires parisiens, où il a travaillé en 2000. Un chemin que bien d’autres élus politiques, battus ou non, ont emprunté avant lui. Depuis qu’ils sont autorisés à devenir avocats sans passer le concours, la profession est devenue la voie royale de reconversion pour le personnel politique.