Classement truqué de grands crus: la combine du parquet a échoué

Par

Les manœuvres du parquet de Bordeaux pour éviter un procès à deux viticulteurs influents de Saint-Émilion, Hubert de Boüard et Philippe Castéja, sont mises en échec par la cour d’appel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un véritable camouflet pour le parquet de Bordeaux, qui s’était fourvoyé pour étouffer l’affaire du classement truqué des grands crus de Saint-Émilion. Dans un arrêt rendu ce 2 juillet, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Bordeaux, présidée par Thierry Perriquet, rejette l’appel du parquet et confirme l’ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel de deux gros viticulteurs parmi les plus puissants du Bordelais, Hubert de Boüard de Laforest et Philippe Castéja, selon des informations obtenues par Mediapart.