Député soupçonné de harceler sa femme: l’Assemblée va examiner la levée de son immunité

Par

La demande de levée de l’immunité parlementaire du député Benoît Simian (ex-LREM) va être étudiée par l’Assemblée. Comme l’avait raconté Mediapart, cet élu girondin est soupçonné de harcèlement moral sur son épouse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le bureau de l’Assemblée nationale examinera, lors de sa prochaine réunion début décembre, la demande de levée de l’immunité parlementaire du député de la Gironde Benoît Simian (ex-LREM), soupçonné de harcèlement moral sur son épouse, a appris Mediapart. La plus haute instance de l’Assemblée, composée de 22 membres, donnera sa réponse à la demande formulée par la procureure de la République de Bordeaux Frédérique Porterie, qui souhaite entendre le parlementaire sous le régime de la garde à vue.