Doubs: Alain Juppé s'oppose au "ni-ni" de Nicolas Sarkozy

Par

Le maire de Bordeaux réfute le « ni-ni » défendu par Nicolas Sarkozy et appelle les électeurs du Doubs à voter socialiste au second tour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sans attendre la position officielle de l’UMP, Alain Juppé tire les conclusions de l’élection législative partielle du Doubs. Il appelle les électeurs à la constitution du Front républicain pour faire barrage au second tour  au FN. « Si j’étais électeur de la quatrième circonscription du Doubs, je ne m'abstiendrais pas, je voterais pour le candidat qui l'affronte, c'est-à-dire le candidat PS », explique-t-il sur son blog.