Confinement: batailler pour le droit à la nature, «qui console et lave de tout»

Par

Le contrôle des sorties est de retour pour une partie des Français, y compris le week-end. Ces restrictions reposent la question d’un accès libre à la nature. Car côtoyer de près l’océan, la montagne ou les forêts, c’est aussi faire naître le désir d’en prendre soin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La promenade des Anglais à Nice sous contrôle, la plage de Dunkerque quadrillée de policiers… Là où le nombre de cas de Covid s’est envolé ces dernières semaines (entraînant la mise en place d’un confinement renforcé), les habitants ont vécu ce week-end le retour des attestations et des sorties d’une heure limitées à un rayon de cinq kilomètres autour du domicile, en plus du couvre-feu national. Une vingtaine de départements, surveillés comme du lait sur le feu par les autorités de santé, pourraient basculer sous le même régime d’ici à la fin de la semaine.