Comment en sortir ? Ce vendredi, les salariés de Radio France entament leur seizième jour de grève, et paralysent toujours une bonne partie des antennes de la radio publique. Et dans la matinée, ils ont voté la poursuite du mouvement jusqu'au mardi 7 avril. Avec 20 jours de grève, on aura alors dépassé les records de l’histoire moderne de la maison : 18 jours de grève des journalistes en 2004, 19 jours pour les ouvriers et les employés l’année suivante. Vendredi, le SNJ, le syndicat majoritaire des journalistes de la radio publique, s’est joint à la mobilisation pour la journée, alors qu’il s’en était tenu à l’écart jusqu’à présent. Et lors de l'assemblée générale, une motion de défiance à l'encontre du PDG de Radio France Mathieu Gallet a été votée, à l'immense majorité des 400 à 500 salariés présents (seulement 14 abstentions).