Pour entendre les témoins du drame d'Ouvéa

Le 5 mai 1988, les unites d'élite de l'armée française donnaient l'assaut à la grotte d'Ouvéa où des indépendantistes kanaks retenaient en otages des gendarmes français. Dix-neuf Kanaks et deux militaires y trouveront la mort. Alors que sort, ce 16 novembre 2010, le film de Mathieu Kassovitz l'Ordre et la morale, nous vous proposons à nouveau de larges extraits du documentaire de Mehdi Lallaoui, Retour sur Ouvéa, diffusés sur notre site en mai 2008.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

C'était il y a vingt ans, en Nouvelle Calédonie. Entre les deux tours de l'élection présidentielle qui reconduisit François Mitterrand à l'Elysée, quatre gendarmes français, dix-neuf jeunes indépendantistes et deux militaires furent tués. Dans quelles circonstances ? L'amnistie est passée par là, espérant sans doute effacer le drame d'Ouvéa.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié