Yazid Sabeg: «Je déplore les termes de ce débat et je l'ai dit à Eric Besson»

Par et

C'est la première fois qu'un proche de l'exécutif sedémarque à ce point de la façon dont s'organise le «débat sur l'identité nationale». Yazid Sabeg «déplore» ce qui se lit et se dit sur les sites officiels duministère de l'immigration et sur celui de l'UMP. Il critique l'«instrumentalisation» à des fins électorales de l'islam et raconte sa discussion avec Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nommé le 17 décembre 2008, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances par le président de la République Nicolas Sarkozy, Yazid Sabeg rentre dans le débat sur l'identité nationale. Et il le fait sans mâcher ses mots. Depuis le vote suisse de dimanche sur les minarets, c'est la première fois qu'un proche de l'exécutif se démarque à ce point de ce qui se lit et se dit sur les sites officiels du ministère de l'immigration et sur celui de l'UMP, ainsi que dans certains milieux de droite. Et pas qu'au Front national.