Bientôt jugé pour abus de biens sociaux, un conseiller de Hollande démissionne

Par et Emmanuel Morisse

Faouzi Lamdaoui, conseiller à l’Élysée et très proche de François Hollande, est cité à comparaître devant un tribunal pour « abus de biens sociaux », « blanchiment d'abus de biens sociaux » et « faux et usage de faux ». En cause : une myriade de sociétés dont il a été soit l’associé, soit le gérant, soit le directeur. L'Élysée a annoncé dans un communiqué sa démission, « pour se donner les moyens de se défendre ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après plusieurs mois d'enquête, le parquet de Paris a décidé de citer à comparaître Faouzi Lamdaoui, proche conseiller de François Hollande, devant un tribunal correctionnel. Il devra répondre de faits de « faux et usage de faux », « abus de biens sociaux » et « blanchiment d'abus de biens sociaux ».