Xavier Niel tente de ressusciter «France-Antilles»

Par

L’homme d’affaires français a déposé une offre de reprise du quotidien antillais, pourtant placé en liquidation judiciaire le 30 janvier. Le journal pourrait renaître de ses cendres, malgré la reprise de seulement 114 salariés sur 235.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le général de Gaulle l'avait créé, Emmanuel Macron va-t-il le sauver ? » Cette formule d’un employé de France-Antilles peut paraître lapidaire : elle a le mérite de résumer à grands traits le destin très politique et éminemment présidentiel du journal antillais, diffusé jusqu'au 1er février dernier en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane.