2004: un tour de chauffe brouillon avant le référendum

Par
Premières élections européennes avec scrutin de listes régionales. Plus qu'auparavant encore, l'Europe n'est pas le souci de la droite. Et pas plus de la gauche. Alors que l'enjeu serait d'expliquer le projet de constitution européenne, on s'étripe sur la réforme de l'assurance maladie, la liste Dieudonné et le mariage gay. Record d'abstention battu!

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Eparpiller les européennes façon puzzle, pour mieux les neutraliser : gaullistes et socialistes l'avaient rêvé, le giscardien Raffarin l'a fait. Le procès était instruit depuis dix ans, la sanction est tombée: à partir du 13 juin 2004, elles seront «régionalisées».