Loi Macron : le sparadrap revient à l'Assemblée

Par

La loi contestée que le gouvernement a fait voter en février en utilisant le 49-3 revient à l’Assemblée. Ses dispositions les plus critiquées, à commencer par le travail du dimanche, pourraient animer les débats du congrès socialiste, ce week-end à Poitiers. Macron, lui, ne sera pas là : il n'a pas sa carte du PS.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Loi Macron, nouvel épisode à l'Assemblée. Et nouveau psychodrame ? En février, le gouvernement, peu sûr du soutien de ses propres troupes, avait fait adopter cette loi contestée en utilisant pour la première fois du quinquennat la procédure spéciale du 49-3, qui empêche le vote des députés.