La précarité énergétique, un phénomène mal appréhendé

Par

Rendre compte de la réalité de la précarité énergétique en Europe : une tâche délicate, raconte La Documentation française. Il n’existe pas en effet de définition commune au niveau européen, la responsabilité en étant laissée aux États membres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rendre compte de la réalité de la précarité énergétique en Europe est une tâche délicate, raconte La Documentation française. Le consommateur n’a tiré aucun bénéfice à long terme de l’ouverture des marchés en matière de prix de l’énergie. Au contraire. Nombreux sont ceux qui ont des difficultés à honorer leurs factures ; ils forment un groupe social de plus en plus souvent qualifié de « précaires énergétiques » dont l’invisibilité constitue un trait spécifique. Entre 50 et 125 millions de citoyens européens souffrent ainsi de précarité énergétique. Mais réduire la précarité énergétique aux seuls ménages démunis ne rend pas compte de la réalité plus complexe de ce phénomène.