Attentats de janvier 2015 : le bloc-notes oublié de Coulibaly

Le 9 janvier 2015 au matin, la police saisit un bloc-notes contenant des contacts téléphoniques consignés par le terroriste de l’Hyper Cacher. Cette pièce capitale n’a jamais été exploitée par les juges, révèle Karl Laske dans son livre « De la part du calife », et pourrait faire rebondir l’enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ce sont quelques noms, quelques numéros, potentiellement très précieux, mais qui se sont comme évaporés au fil d’une gigantesque enquête. Le 9 janvier 2015 au matin, la police avait en effet saisi un bloc-notes contenant une trentaine de contacts téléphoniques consignés par Amedy Coulibaly, le terroriste de l’Hyper Cacher.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal