Dans les quartiers populaires de Marseille, « vacciner est un travail de fourmi »

Par

Parmi les arrondissements défavorisés de Marseille, le 13e est mieux vacciné que les autres. À la maison régionale de santé, un médecin et une association injectent à tour de bras. Ils écoutent les hésitants, décortiquent les peurs, parviennent à en convaincre beaucoup.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marseille (Bouches-du-Rhône).– À 8 heures du matin, ce mercredi 1er septembre, dans le quartier Malpassé, la salle d’attente de la maison régionale de santé est bondée, des dizaines de personnes y attendent d’être vaccinées. Aux commandes de cette opération, un seul médecin, Slim Hadiji.