Le tueur de Nice était bien un terroriste

Au lendemain de la tuerie, le profil supposé atypique de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait fait naître l’idée d’un acte commis par un déséquilibré plutôt que par un terroriste. L’information judiciaire a permis d’écarter cette thèse.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le camion blanc exécute des derniers soubresauts avant de caler en face du Palais de la Méditerranée. Sa calandre avant et son capot ont disparu, son moteur est à vif. Il est 22 heures 35 minutes et 46 secondes ce 14 juillet 2016, et tandis qu’une foule apeurée s’enfuit en hurlant, une dizaine de policiers, armes au poing, approchent du poids lourd défiguré.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal