Aux urgences, les personnes âgées meurent d’attendre

Par

Le collectif de paramédicaux Inter-urgences appelle jeudi 6 juin à manifester à Paris. Les médecins pourraient les rejoindre. Tous confient leur certitude que les personnes âgées décèdent en raison de la saturation à tous les niveaux : à l’accueil, avant de voir un médecin, ou d’être hospitalisées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Claude Oinard est décédé le 3 février, la veille de ses 79 ans, aux urgences de l’hôpital de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Cet homme détestait les blouses blanches, il les a fuies toute sa vie. Admis à l'hôpital le 2 février dans la matinée, en raison d’une grande fatigue associée à une perte de poids, il est mort quelques heures plus tard, le lendemain à 7 heures 55 du matin, seul.