Légion d'honneur en cachette pour un tyran

L’Élysée a caché que François Hollande a décoré vendredi le prince héritier d'Arabie saoudite, et a omis d'annoncer que le pays allait bénéficier de nouvelles livraisons d’armes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Hollande entretient décidément des relations troubles avec les dignitaires d'Arabie saoudite. Mais comme il sait qu’on risque de le lui reprocher, il prend souvent soin de n’en faire aucune publicité. À preuve, ce week-end, l’Élysée a caché que le chef de l’État avait remis la Légion d’honneur au prince héritier du régime, tout comme il a caché que de nouvelles ventes d’armes françaises avaient été effectuées à son profit.