Le ministre Le Drian met la diplomatie française au service de ses petits-fils

Par

À la rentrée scolaire 2017, deux adolescents ont pu s’inscrire après la date limite de dépôt des dossiers dans le prestigieux lycée français de Barcelone. L’établissement a refusé des centaines d’élèves cette année-là. Mais les heureux élus ont pu compter sur le soutien de leur aïeul, Jean-Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères dont le cabinet s’est directement impliqué dans le dossier. Pour convaincre, une visite du ministre a même été mise dans la balance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pudique, Jean-Yves Le Drian a toujours été peu disert sur sa famille. Mais le chef de la diplomatie n'oublie jamais ses proches. Selon les informations de Mediapart, le ministre des affaires étrangères, poids lourd du gouvernement Macron, est intervenu par l'intermédiaire de son cabinet en faveur de l'inscription dérogatoire de deux de ses petits-enfants au sein du très prisé lycée français de Barcelone.