La Cour des comptes à couteaux tirés avec le gouvernement

Par

La Cour des comptes est inquiète de la réforme du gouvernement, qui va modifier le rôle des comptables publics, mais aussi le sien. Dans une note, que révèle Mediapart, le premier président de la juridiction financière se dit favorable à des évolutions mais conteste les orientations principales du premier ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour des comptes est inquiète de la réforme que prépare le gouvernement depuis plusieurs mois et qui va modifier en profondeur le rôle des comptables publics mais aussi bouleverser ses propres prérogatives. Dans une note, que révèle Mediapart, le premier président de la juridiction financière, Didier Migaud, se dit favorable à des évolutions mais conteste les choix principaux de Matignon. Ce qui risque de ne pas améliorer les relations entre la Cour des comptes et le pouvoir, déjà passablement dégradées.