Evaluations à l’école: Blanquer relance la course à la performance

Par

C’est l’une des nouveautés de la rentrée : l’évaluation de tous les élèves de plusieurs niveaux est systématisée. Une ou deux fois par an, ils devront répondre à des tests nationaux standardisés. Ce dispositif vise à identifier les faiblesses et lacunes des élèves pour mieux les combattre selon le ministre de l’éducation nationale, mais peine à convaincre syndicats et enseignants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans sa volonté effrénée de réforme de l'éducation nationale, Jean-Michel Blanquer s'attaque au dossier délicat de l'évaluation des élèves. Le ministre de l’éducation nationale ne veut plus avoir à rougir des piètres performances des écoliers français dans les classements internationaux. Ces dernières années, les résultats de Pisa, pour le plus connu, Pirls, sur la compréhension et l’écrit, ou encore Timms, en mathématiques et en sciences, ont mis en évidence les difficultés de compréhension et de maîtrise des fondamentaux des jeunes Français.