Huit candidats : le délitement des gauches

Par

Alors que la présidentielle s’annonce très compliquée pour la gauche, la multiplicité des candidatures répond aux aspirations de formations politiques désireuses d’avancer leurs pions dans l’ère de reconstruction qui s’ouvrira après 2022.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils sont donc huit, à gauche, à prétendre remplacer Emmanuel Macron. La semaine dernière, la victoire à l’arrachée de Yannick Jadot à la primaire des écologistes a fini de compléter le tableau. Outre le candidat Europe Écologie-Les Verts (EELV), Fabien Roussel (PCF), Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), Anne Hidalgo (PS) et Arnaud Montebourg (l'Engagement) sont sur les rangs.