Hortefeux, l’expert en atteinte à la présomption d’innocence

Le tribunal de grande instance de Paris s'est déclaré incompétent, lundi 7 février, dans le cadre du procès pour atteinte à la présomption d'innocence engagé contre Brice Hortefeux par Riadh Hennouni, un «jihadiste» présumé. Il y a quelques jours, devant les sénateurs, le ministre de l'intérieur, déjà condamné à deux reprises, commentait sa situation judiciaire avec sarcasme: «On est condamné, dans notre pays, pour beaucoup moins que ce que vous venez de dire, et c'est un expert qui vous parle».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le tribunal de grande instance de Paris a jugé prudent de ne pas juger. Appelé à se prononcer dans un procès en référé pour atteinte à la présomption d'innocence engagé contre Brice Hortefeux par Riadh Hennouni, «jihadiste» présumé, le tribunal s'est déclaré incompétent, lundi 7 février, estimant que cette affaire revenait à la juridiction administrative.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal