Euthanasie: à l’Assemblée, un débat empêché

Par Sarah Boucault

En pleine pandémie, une proposition de loi sur l’euthanasie s’invite, jeudi, à l’Assemblée nationale. Au sein du groupe LREM, ses partisans sont majoritaires, mais le gouvernement préfère discuter d’un plan en faveur des soins palliatifs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le vote sur la légalisation de l’euthanasie, attendu jeudi à l’Assemblée nationale, n’aura sans doute pas lieu. Alors que le scrutin doit se tenir avant minuit, sous peine d’annulation, plus de 3 000 amendements (à majorité LR) ont été déposés par des opposants résolus à jouer l’obstruction contre une proposition de loi pourtant adoptée en commission, soutenue par des députés de tous bords, et à laquelle une majorité du groupe LREM se déclare favorable.