Les députés soumis à un rythme effréné

Par

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement a soumis de très nombreux projets de loi à l’Assemblée nationale, au risque d’entraver le travail législatif. Ce rythme permet à l'exécutif de communiquer allègrement sur sa volonté de réformer la France, même s'il n'est pas rare en début de quinquennat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les projets de loi s’empilent, les députés s’épuisent, les fonctionnaires de l’Assemblée menacent de faire grève. Un an après l’élection d’Emmanuel Macron, l’embouteillage législatif est aussi inquiétant d’un point de vue démocratique qu’efficace pour la communication du pouvoir.