Un « Livre vert » et plus de 90 recommandations sur la presse

Par
xcxxcx

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le « Livre vert » des états généraux de la presse a une couverture blanche. Pourquoi vert ? On ne sait. Cela dit bien l'étrangeté de cet exercice voulu par l'Elysée et pourtant largement accepté par la profession : débattre durant trois mois des idées, remèdes, solutions à une crise sans précédent de la presse ; puis laisser au seul président de la République le soin de choisir.