Le Sénat contredit largement Blanquer

Une nouvelle journée d’action est prévue jeudi 9 mai. Le projet de loi « pour une école de la confiance » a été jugé « inégal », « précipité » et « peu abouti » par la commission de la culture et de l’éducation du Sénat.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le Sénat a décidé de jouer les trouble-fête. Jusque-là, Jean-Michel Blanquer était dépeint comme le bon élève du gouvernement, celui qui allait redresser « le mammouth » éducation nationale. Seulement, la loi dite pour l’école de la confiance grippe cette machine bien huilée.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal