Le Sénat contredit largement Blanquer

Par

Une nouvelle journée d’action est prévue jeudi 9 mai. Le projet de loi « pour une école de la confiance » a été jugé « inégal », « précipité » et « peu abouti » par la commission de la culture et de l’éducation du Sénat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Sénat a décidé de jouer les trouble-fête. Jusque-là, Jean-Michel Blanquer était dépeint comme le bon élève du gouvernement, celui qui allait redresser « le mammouth » éducation nationale. Seulement, la loi dite pour l’école de la confiance grippe cette machine bien huilée.