«Le Média» joue sa survie

Les salariés du Média affrontent une crise violente. Entre le départ partiel de sa présidente Sophia Chikirou, la démission à venir de Gérard Miller et la fronde d’une partie de la rédaction, la web-télé vacille. Le problème est éditorial, social mais aussi financier, les dépenses étant plus élevées que prévu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’expression est bannie du langage public. Mais elle est présente sur toutes les lèvres depuis l’ouverture du séminaire du Média, lundi 2 juillet, et qui doit s'achever vendredi 13 juillet. La web-télé « humaniste, progressiste, écologiste et féministe », lancée en janvier par plusieurs militants de La France insoumise (FI) et des journalistes en soif d’indépendance, traverse une « crise majeure ».