Banque de France : une nomination parfaitement orchestrée

Par

L’Élysée a annoncé mardi 8 septembre son intention de proposer François Villeroy de Galhau comme gouverneur de la Banque de France. Cette nomination a été préparée par le secrétaire général de l’Élysée, Jean-Pierre Jouyet, qui a balayé tous les problèmes de conflits d’intérêts : le milieu bancaire réussit à placer un des siens à la tête du contrôle de ce même système bancaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tout s’est passé comme prévu. Mardi 8 septembre, l’Élysée a annoncé son intention de nommer François Villeroy de Galhau gouverneur de la Banque de France, en remplacement de Christian Noyer, partant en retraite. Cette nomination a été soigneusement préparée par le secrétaire général de l’Élysée, Jean-Pierre Jouyet, comme l’a révélé Mediapart dès le 20 avril (voir notre article : Banque de France : petits échos de la vie de la cour).