Des comédiennes brisent le tabou des violences sexuelles au théâtre

Selon les informations de Mediapart, la pièce Boeing Boeing, à l’affiche jusqu’en mars 2019, s’est brutalement arrêtée en raison des accusations visant un comédien, Thierry Samitier. Deux actrices se sont plaintes de propos et de gestes déplacés, soutenues dans leur démarche par plusieurs collègues, dont l’ancien footballeur Frank Lebœuf.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Malgré #MeToo, le silence reste pesant au sujet des violences sexuelles dans le théâtre. « Tout le monde sait mais personne ne bouge. […] Le milieu du spectacle a choisi le déni », estimaient plusieurs associations spécialisées dans un communiqué paru cet été lors du festival d’Avignon.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal