Faux scoop du « Point » sur Garrido-Corbière : un « accident industriel » écrit d’avance

Alors que l’hebdo avait promis de faire son autocritique en publiant une enquête pour revenir sur ses fausses accusations visant le couple LFI, la direction l’a finalement enterrée. Sur la base de documents internes, Mediapart retrace les coulisses de ce fiasco, prédit deux mois avant par des salariés.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Plutôt qu’une erreur individuelle, il s’agissait bien d’une « catastrophe industrielle ». Après les fausses révélations publiées le 22 juin par Le Point sur le couple LFI Garrido-Corbière, accusé à tort d’exploiter une femme de ménage sans papiers, le patron du journal, Étienne Gernelle, promettait réponses et transparence. Interrogé sur Europe 1, il reconnaissait d’abord un « fiasco » et chargeait immédiatement l’auteur de l’article, licencié depuis. Aziz Zemouri aurait « fondu un plomb » et « enfumé » la direction. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal