L’Ordre des avocats de Paris éloigne Francis Szpiner du dossier Sarkozy-Kadhafi

Par et

Visé par un conflit d’intérêts, le célèbre pénaliste a été contraint d’abandonner la défense d’Alexandre Djouhri dans l’affaire des financements libyens. L’ancien président Nicolas Sarkozy, trois fois mis en examen dans le même dossier, a tenu lundi un meeting de soutien à Rachida Dati, dont MSzpiner est l’une des têtes de liste à Paris. Un tout petit monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le célèbre avocat Francis Szpiner, tête de liste de Rachida Dati (LR) dans le XVIe arrondissement de Paris pour les élections municipales, vient de sortir perdant d’un imbroglio déontologique apparu dans l’affaire Sarkozy-Kadhafi, selon des informations obtenues par Mediapart.